P1000387-2

Ce cours vise à fournir aux étudiants les bases théoriques et pratiques afin de leur permettre ensuite, en tant qu’hydrographes, de réaliser des levés ainsi que d’en contrôler la qualité. Le profil d’emploi des étudiants diplômés est le suivant :

–   Hydrographe  sur des  navires de sondage importants dans le cadre de missions de mise à jour de carte marine ou de levés off-shore pour l’industrie ;

–   Hydrographe sur de petites unités de levé hydrographique dans le cadre d’opérations de levés localisés (ports, études de dynamique côtière, eaux intérieures, appui à une opération de relevé à grande échelle).

 

 

Les résultats d’apprentissage du cours sont :

  • Connaissances sur l’environnement marin dans le cadre de levés hydrographiques ;
  • Connaissances sur la mise en œuvre des systèmes hydrographiques (sonar mono et multifaisceaux, système de positionnement, centrale inertielle, marégraphes, systèmes submersibles (système de positionnement, système submersible autonome, système de télémétrie à distance, imagerie acoustique) et l’évaluation de la qualité des données ;
  • Capacité à installer un système hydrographique sur un navire ;
  • Réaliser un levé selon un certain niveau de qualité tout en respectant les règles de sécurité ;
  • Réaliser un traitement des données en utilisant des logiciels appropriés (modèle numérique du fond marin, imagerie acoustique).

 

1- Les modules de la formation à distance (e-learning, 31 semaines) :

  • Géodésie et référence spatiale (GSR) – Ce module montre comment transformer des données bathymétriques en données géo-référencées de manière absolue.
  • Positionnement (POS) – Positionnement en mer en utilisant des méthodes d’acquisition par GPS et positionnement acoustique de véhicules sous-marins.
  • Environnement (ENV) –   Présentation de l’impact de l’environnement océanique du point de vue géologique et océanographique sur la méthode de réalisation d’un levé hydrographique.
  • Marée et niveau d’eaux (TID) – Présentation de la physique des forces génératrices de marée et des méthodes de prédiction et de mesure de ces dernières.
  • Bathymétrie (BAT) – Ce module s’intéresse à l’ensemble des capteurs de mesure de profondeur, incluant les sonars mono et multi-faisceaux, ainsi que le LIDAR.
  • Hydrographie (HYD) – Présentation des méthodes de levés, de leurs usages ainsi que des systèmes hybrides dédiés à l’hydrographie utilisés avec une méthodologie appropriée pour assurer la qualité et le contrôle des données.
  • Gestion des données hydrographiques (HDPM) – Ce module explique les méthodes de traitement de données issues de capteurs hydrographiques. Des données brutes jusqu’aux données géo-référencées de manière absolue.
  • Sciences nautiques (NSC) –Module sur la sécurité en mer et des pratiques sécuritaires dans le contexte de levés hydrographiques.
  • Droit maritime (LA) – Le point de vue légal sur l’hydrographie est mis en relation avec les frontières, la délimitation des zones, les aspects juridiques.

 

2- Projet terrain (7 semaines), sur le fleuve Saint-Laurent à Rimouski, Québec, Canada.


Étudiants étrangers : Vous aurez besoin d’un visa visiteur durant la période de séjour à Rimouski. Veuillez vous assurer d’être admissible à un tel visa avant votre inscription au cours. Aucun remboursement ne pourra être effectué advenant votre incapacité à obtenir un visa de séjour au Canada pour la période de formation terrain. Notez aussi que la participation au projet terrain est obligatoire afin de terminer votre cursus et obtenir votre certificat attestant la réussite d’un programme de formation Catégorie B reconnue par l’OHI.


Le projet final terrain représente la finalité de la formation.

Le projet est d’une durée de 7 semaines incluant une semaine d’examens.

Les travaux se font en classe et sur le terrain (marina de Rimouski, fleuve Saint-Laurent).

Les étudiants ont a leur dispositions un certain nombre d’équipements hydrographiques, des logiciels spécialises et la vedette hydrographique du CIDCO.

 

 

Les résultats d’apprentissage du cours sont :

  • Planifier et organiser les tâches d’acquisition de données pour un levé hydrographique
  • Prendre en compte les instructions hydrographiques et des spécifications détaillées pour l’acquisition, le traitement et le contrôle qualité
  • Produire différents types de données et effectuer l’analyse qualité de manière à respecter des normes
  • Fournir des produits hydrographiques à partir de données acquises
  • Rédiger des rapports et de la documentation de levé

 

 

 

À propos de Rimouski

Bordé par le majestueux fleuve Saint-Laurent sur près de 50 km, Rimouski se caractérise par sa double identité de capitale régionale du Bas-Saint-Laurent et de capitale océanographique du Québec.

source : http://www.tmq.ca/index.php/fr/medias/videos